Daniel Daligand, Espace vide

Gens valent gens aux yeux du virus

Je suis condamné à jouer au con finement

Chez moi

Comme dans une cellule

Exilé au fond de moi

Confiné…

Les jours passent

Et je lis